Fanny Viret, praticienne en Somato-psychopédagogie

Membre de l’Association RITMA (reçu assurances)

 

Se relier à son corps

Se rapprocher de soi

Se connecter à son Essence

Marcher vers la guérison et le mieux-être

Un cheminement facilité par

Une qualité de présence et d’écoute

Une approche manuelle douce et profonde

Une guidance pour s’ancrer dans le présent, se découvrir et s’accueillir

 

Les approches que je vous propose sont la Somato-psychopédagogie et les approches de soin énergétiques. Ces deux « outils » se rejoignent et se complètent si bien que dans ma pratique les deux s’appliquent généralement simultanément.

 

Tarif pour une séance de 60 à 90 minutes :             $ 65.00

 

La Somato-psychopédagogie (SPP)

vise l'accordage entre le corps et l'esprit. Le corps étant la matière physique de la personne et l'esprit comprenant les sphères émotionnelle, mentale et spirituelle. Le retour à une unité de ces éléments constitutifs de l'Être favorise le retour et le maintien d'un état de santé optimal et offre la possibilité de cheminer vers un enrichissement de sa relation à soi, aux autres et au monde.

Le corps (soma) est vu comme un allié pouvant jouer le rôle d'intermédiaire entre les différentes facettes constitutives de la personne et avec le monde extérieur. Il imprime dans sa matière le vécu et les traumas de toute nature et les exprime, parfois subtilement, parfois de manière plus frappante. Il permet au praticien de contacter ces vécus et de les remettre en relation avec la globalité de la personne. Un dialogue muet s'engage alors dans la matière du corps, entre deux forces constitutives de l’Être : force de préservation et force de renouvellement. Ce dialogue constitue un puissant mécanisme d'auto-guérison et d'épanouissement en permettant à l’Être de laisser émerger une solution adaptative inédite et totalement ajustée à sa réalité, ses besoins et ses limites.

Les effets varient d'une personne à l'autre en fonction du parcours et des besoins de chacun. Ils peuvent avoir lieu dans l'une ou l'autre, ou dans plusieurs des sphères constitutives de l'Être : physique, mentale, émotionnelle, spirituelle.

La SPP comprend 5 outils puissants et complémentaires pour activer et soutenir les processus d'auto-guérison et d'épanouissement de la personne :

  • l'introspection sensorielle (méditation axée sur le ressenti du corps)

  • l'accompagnement manuel (ou fasciathérapie)
  • la gymnastique sensorielle (ou accompagnement gestuel)
  • l'entretient verbal (axé sur les perceptions ressenties durant la séance et leurs effets)
  • l'écriture (description de l'expérience sensorielle vécue et de ses effets)

Quel que soit l'outil utilisé, la justesse de l'accompagnement est portée par la qualité de présence du praticien à lui-même et à la personne accompagnée, dans l'instant présent.

 

Les approches de soins énergétiques

que je pratique sont basées sur la conviction que chacun possède en lui toutes les ressources nécessaires au rétablissement et au maintien de sa santé.    

Pour jouer leur rôle de manière optimale, ces ressources intérieures doivent être nourries par l'énergie universelle, source de toute vie. La maladie ou le mal-être apparaît lorsque  des déséquilibres de toutes sortes (stress, blessure, carences, épuisement, ...) réduisent, voir coupent notre lien à l'énergie universelle. Rétablir le lien à cette énergie nourricière est dès lors essentiel pour permettre le retour à la santé.

Le praticien se met en lien avec la terre qui nourrit la matière de notre corps, soutenant ainsi notre développement physique et notre conscience corporelle. Il se relie également à l'univers qui nourrit notre esprit et permet notre croissance mentale, psychique, émotionnelle et spirituelle. Il s'ouvre afin que l'énergie universelle nourrissante issue de la terre et de l'univers puisse passer à travers lui afin de nourrir et soutenir les ressources intérieures de la personne accompagnée. Ce sont alors ces ressources intérieures ainsi renforcées qui vont mettre en œuvre le processus de guérison.

Les pratiques de soins énergétiques peuvent donc agir sur toutes les sphères de la personne (physique, mentale, psychique, spirituelle) en fonction de ses besoins profonds.

Les chakras et certains points du corps, comme les principales articulations sont des portes d'entrées privilégiées pour l'énergie. C'est pourquoi les praticiens d'approches énergétiques travailleront souvent à ces endroits avant de travailler sur les endroits où les symptômes sont ressentis, sachant qu'une fois entrée dans le corps, l'énergie vitale se déplace en suivant des "canaux" nommés méridiens et peut ainsi rejoindre les lieux en besoin.

Durant le soin la personne qui le reçoit peut ressentir le flux d'énergie ou non. Le fait de ressentir le passage de l'énergie ou de ne rien ressentir n'est pas important et n'a pas de lien avec l'efficacité de la séance. La personne peut ressentir des effets en cours de séance, dans les heures qui suivent, dans les jours qui suivent et / ou dans les semaines ou les mois suivant la séance. Chacun vit la séance et les effets à sa manière et à son rythme en fonction de qui il (elle) est.